-50% sur tous les liquides et arômes pour votre 1ère commande avec le code : FIFTY-FIFTY

Guide

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Non, aujourd’hui la cigarette électronique n’est plus un objet gadget, elle rassemble en France en 2021, près de 3 millions de vapoteurs, chiffre qui progresse de 5 à 10 % chaque année. Elle séduit et confirme son efficacité dans le sevrage tabagique et la lutte anti-tabac mondiale avec près de 6 millions de fumeurs en Europe qui ont pu dire adieu à la cigarette de tabac. Mais pas seulement, l’engouement des fumeurs pour la cigarette électronique est aussi économique, quand on sait le prix d’un paquet de cigarettes augmentent constamment !

Mais au fait , vapoter, combien ça coute réellement ?

Vous souhaitez en savoir plus sur le marché de l’e-cigarette et sa place dans la lutte anti-tabac, les méfaits du tabagisme dans le monde, connaitre les avantages de vapoter pour votre santé et votre budget ? Ecigplanete vous dit tout…

Marché E- cigarettes et lutte anti-tabac

Nous vous en parlions déjà dans notre article, la cigarette électronique, un marché à fort potentiel , selon la dernière étude XERFI , la cigarette électronique a de beaux jours devant elle. Ce rapport décrivant les perspectives à l’horizon 2023 a permis de mesurer et anticiper les évolutions du marché de la vape grâce à un cartographie complète des acteurs et de la concurrence et mettre en avant les enjeux en matière de préférence des usagers et motivation à l’usage.

Ce sont bien les différents plans de lutte anti-tabac en France et dans le Monde (mois sans tabac, spots télévisés, interdiction de publicité et fumer dans les lieux clos…) et l’augmentation continuelle du prix du paquet de cigarettes qui ont joués dans les perspectives positives du marché de l’e-cigarette. Une meilleure structuration du marché par l’application de la Directive européenne sur les Produits du Tabac (TPD*) en 2016 a rendu aussi le marché plus qualitatif.

TPD est un acronyme simplifié pour “Tobacco Products Directive” qui décrit communément la Directive européenne sur les produits du tabac. Cette directive porte le nom exact de “Directive 2014/40/UE du Parlement européen et du Conseil”. Elle encadre notamment les produits de la vape en tant que produits du tabac connexe en imposant aux pays membres une certaine réglementation.

Ces perspectives de croissance de l’e-cigarettes et ses produits associés ont aussi été légitimées par un contexte plus favorable du marché en détachant l’image de la vapoteuse d’un produit gadget et surtout par les constats de son efficacité à long terme :

  • L’étude étude (Lévy Dt, et al. 2017) parue dans la revue Tobacco control établit que la cigarette électronique permettrait d’éviter 1/4 des millions de morts dus au tabagisme. Une hypothèse concrète a été mise en avant dans cette estimation : si la dangerosité de l’e-cigarette équivaudra à 40 % de celle de la cigarette traditionnelle. 1,6 million de vies seraient alors sauvées avant 2100.
  • Une autre étude publiée dans la Revue Addiction en 2016 établit que 48,5 millions d’Européens ont déjà essayé la cigarette électronique, et 7,5 millions sont des utilisateurs actuels dont 35,1% ont arrêté de fumer et 32,2% ont réduit leur consommation tabagique.

Les conclusions de ces différents rapports sont claires : Plus de six millions de fumeurs dans l’Union européenne ont arrêté de fumer et plus de 9 millions ont réduit leur consommation de tabac fumé grâce à la cigarette électronique. Dans la lutte anti-tabac, un des plus grands fléaux de la mortalité prématurée dans le monde, la cigarette électronique est, à ce jour, une des meilleures alternatives pour arrêter définitivement la cigarette de tabac.

Les différents Outils OMS pour réduire la consommation tabagique

Sources : OMS (WHO EMRO) tobacco-free-initiative

Le tabagisme mondial : des chiffres qui donnent des frissons

La dépendance au tabac et sa consommation est l’une des plus grandes menaces sur la santé mondiale. Le tabagisme tue 7 millions de personnes chaque année dans le monde. Selon les chiffrés de l’OMS 2018, 90 % des décès concernent des consommateurs et anciens consommateurs et près de 900 000 personnes non-fumeurs touchés involontairement par le tabagisme passif. Et il n’y a aucun seuil où le tabagisme passif est sans danger. Il est la cause directe de plus de 1,2 million de décès prématurés par an !

Conclusion alarmante, le tabac tue près de la moitié des personnes qui le consomment.

Des statistiques sans appel qui révèlent aussi que toutes les formes de consommation de tabac fumé sont nocives et il n’y a aucun seuil au-dessus duquel l’exposition est sans danger. Le tabac est dangereux quel que soit ce que l’on fume : cigarettes, cigares, pipe à eau, tabac à rouler, bidis et les kretels.

Le tabac : Un fort impact économique pour les ménages

Pour aller plus loin dans les rapports statistiques des effets du tabagisme, on sait aussi que près de 1,3 milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, là où la morbidité et la mortalité liées au tabac est la plus importante. La dépendance au tabac est directement responsable de la pauvreté car les ménages consacrent une forte somme dans l’achat de cigarettes, un budget qu’il n’utilise pas pour leurs besoins essentiels quotidiens, alimentation et logement.

Dans certains pays en développement, les enfants des ménages précaires travaillent très jeunes dans les cultures de tabac, ils ne sont pas scolarisés et subissent très tôt tout comme les cultivateurs, les méfaits du tabac notamment par la maladie du tabac vert.

cuture du tabac dans le monde
Culture du tabac et enfants – tabacstop.be : un cocktail discutable et dangereux

L’impact économique imputé au tabagisme est considérable tant au niveau de la consommation ( prix de vente du tabac ) que sur les couts de traitement des maladies de longue durée qu’il provoque.

Quels sont les intérêts à passer à la cigarette électronique ?

Les fumeurs français sont de plus en plus nombreux à choisir la cigarette électronique qu’il considère efficace pour se débarrasser de la dépendance au tabac fumé. Et les chiffres le prouvent, en 2021, près de 1,6 millions de français ont pu arrêter de fumer du tabac grâce au vapotage et 1,9 millions ont pu réduire leur consommation tabagique. Supprimer définitive la cigarette de tabac, réduire fortement les potentiels dangers du tabac brulé sur la santé, économiser sur le budget cigarette sont autant d’avantages de passer à la vapoteuse.

  • Arrêter de fumer définitivement

Se débarrasser définitivement de la dépendance tabagique sans effet de manque à la nicotine est la première raison qui pousse les fumeurs à débuter dans la vape. Mais par rapport aux autres méthodes d’aide au sevrage tabagique, : patchs, gommes à mâcher, accompagnement thérapie, quelle est la place de la vapoteuse dans la réussite sur le long terme de l’arrêt du tabac ?

De nombreuses études scientifiques sont claires sur l’efficacité de la cigarette électronique par rapport aux autres méthodes de sevrage tabagique :

  • Le rapport publié par le Dr Gary Chan de la prestigieuse Faculty Of Health and Behavioural Sciences de l’University Of Queensland sur les différentes méthodes de sevrage tabagique révèle clairement que « les cigarettes électroniques sont 50% plus efficaces que les thérapies de remplacement à base de nicotine et 100% plus efficaces que le placebo. ».
  • Le Dr Joanna Miler du Centre médical Britannique de lutte contre le tabagisme le rappelle encore : « La chose la plus importante c’est d’arrêter de fumer. Proposer le vapotage dans une perspective de sevrage peut être un moyen très utile pour y parvenir ».

Déjà en 2013, The Lancet( Bullen et al., 2013) démontrait que la cigarette électronique présentait une efficacité au minimum équivalente aux patchs pour l’arrêt du tabac et nettement supérieure aux patchs pour la réduction de la consommation de tabac. Un peu plus de la moitié de ceux qui ont testé l’e-cigarette ont réussi à diviser par deux ou plus leur consommation de tabac, alors que seulement 41% de ceux utilisant le patch sont parvenus à ce résultat.

Lire aussi : Cigarettes électroniques, tentatives d’arrêt et arrêt du tabac : suivi à 6 mois

En France, c’est 3 millions de Français qui sont passés à la cigarette électronique (Eurobaromètre 2017 de la Commission Européenne). Aujourd’hui, 1,6 millions de français ont arrêté de fumer grâce au vapotage (Source France Vapotage).

  • Eviter la toxicité de la cigarette de tabac et sa combustion

C’est une motivation importante des fumeurs qui passent à la cigarette électronique. Ils ont bien compris grâce aux informations publiées par les organisations de santé, programmes de lutte anti-tabac et méthodes de sevrage, les dangers du tabac inhalé en combustion pour eux mais aussi pour leur entourage.

Si la nicotine est la substance de la dépendance, c’est bien la combustion du tabac brulé et ses substances toxiques qui causent les plus grands méfaits sur la santé humaine : cancers de tout type, maladies cardiovasculaires et pulmonaires et autres pathologies chroniques directement associés à la dépendance tabagique comme les BPCO: Broncho-Pneumopathies Obstructives Chroniques.

On retrouve près de 4000 produits retrouvés dans la combustion de la cigarette, même si aujourd’hui encoreon ne connait pas réellement la liste totale de tous les produits dangereux et toxiques qu’induit la combustion d’une cigarette de tabac.

composition eliquide vs cigarettes

La FDA (Federal Drug Administration) listent dans ses différentes études plus de 90 produits toxiques d’origine inconnus. On y retrouve l’acrylonitrile utilisé notamment pour la fabrication des plastiques industriels, l’arsenic, le plomb et les goudrons, qui se composent de plusieurs centaines de produits chimiques cancérigènes pour les poumons qui se forment par le mécanisme de combustion.

Le Public Health England, un institut de santé publique au Royaume-Uni, affirme que la vapeur d’une cigarette électronique est 95 % moins nocive que la fumée d’une cigarette classique. Les bénéfices pour la santé du fumeur sont considérables notamment par l’absence de combustion de produits chimiques nocifs.

Bien évidemment, chacun pourra toujours mettre en avant les effets en termes de risque relatif et risque absolu… Une chose est certaine, et personne ne pourra le contredire : le risque absolu est bien le tabac fumé donc la combustion nocive inhalée à chaque bouffée et le risque relatif est bien la vapeur douce non brulée inhalée à chaque bouffée offerte par la cigarette électronique. Nous pensons que les anciens fumeurs  devenus vapoteurs ont souhaité tirer un trait final sur la cigarette traditionnelle pour ne plus s’exposer à ses fléaux sanitaires et économiques.

  • Vapoter coute bien moins chère que fumer  

Au-delà de la diminution des risques pour sa santé, l’économie réalisée en choisissant la cigarette électronique est une motivation de plus qui décide le fumeur à commencer à vapoter. On estime que le budget est divisé par 5 par rapport à celui d’un consommateur de cigarettes traditionnelles. L’économie annuel pour les vapoteurs est très importante, une économie qui peut atteindre jusqu’à 4560 euros par an pour un gros fumeur.

Quel est le cout du vapotage ?

Au départ, le futur vapoteur devra investir dans un kit complet e-cig qui n’est pas très cher quelle que soit la marque choisie, les e-liquides et des résistances (toutes les 3 semaines) ! Cette dépense mensuelle n’est rien en comparaison à la dépense de paquets de cigarettes à 10 euros en moyenne le paquet !

Votre budget de vapotage mensuel peut varier selon la qualité et la marque de la cigarette électronique et votre utilisation quotidienne. Pour répondre à tous les besoins et budget, le marché de la cigarette électronique offre une large gamme de modèles aux différentes fonctionnalités et performances, des résistances de faible à forte capacité, des e-liquides tout fait ou à réaliser soi-même pour encore plus d’économies, des boosters de nicotine de différents taux.

Si vous êtes un vapoteur débutant, vous trouverez déjà en des e-cig de bonne qualité à moins de 20 euros !  Il faudra prévoir les consommables comme les e-liquides et les résistances qui seront à changer 1 fois par mois environ. Le prix d’une résistance est d’environ 2 à 10 euros en fonction du modèle. Le prix d’un e liquide varie d’environ 5 à 7 euros pour un flacon de 10 ml.

prix e-cigarette combien coute le vapotage
Ego AIO : kit All-In-One : 15,90 € marque Joyetech

 

Votre budget  vapotage dépend bien évidemment de la qualité et des fonctionnalités du produit, de sa performance et de votre consommation quotidienne. Le budget pour un débutant dans l’achat d’une première cigarette électronique, résistance et  e-liquides est estimé à environ 30 euros par mois.

kit débutant vapoteur e-cig et e-liquide

Passer à la cigarette électronique : un achat vite amorti

Si l’investissement du départ avec un kit prêt à vapoter sera plus élevé que le prix d’un paquet de cigarette et un briquet, vapoter coute moins cher et cela dès les premières semaines. Pour exemple, un petit fumeur ( – de 10 cigarettes par jour) fera une économie de près de 40 euros dès le premier mois en passant à la cigarette électronique.

Faisons un petit calcul du prix e-liquides par rapport à un paquet de cigarettes : selon les équivalences comparées par les utilisateurs eux-mêmes :  Un paquet correspondrait  à 1 ml d’e-liquide. En partant sur la base d’un e-liquide pour 8 paquets, un petit fumeur utilisera donc entre un et deux e-liquides par mois.

Même en utilisant deux ou trois e-liquides par mois, vous continuerez à faire des économies, en payant au moins deux fois moins cher.

Bien évidemment selon son type de fumeur, les besoins et souhaits du vapoteur, sa manière de gérer sa vape, l’impact économique peut changer mais jamais négativement par rapport à l’achat de cigarettes classiques.

Avez-vous pu faire un calcul sur l’achat de votre cigarette électronique, avez-vous économisez de l’argent ?

Une bonne méthode pour comparer : calculez le coût de revient sur 6 mois pour votre matériel et consommables e-cigarettes et comparez le prix total par rapport au coût des paquets de cigarettes que vous auriez achetés durant cette période.

Articles similaires