-50% sur tous les liquides et arômes pour votre 1ère commande avec le code : FIFTY-FIFTY

Guide

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

VPZ, le plus grand détaillant au Royaume-Uni, a effectué un sondage qui avait pour sujet, les fumeurs de cigarettes classiques. Le résultat de ce sondage est tout simplement incroyable et a impressionné plus d’un.

Quel genre de détaillant est VPZ ?

De base, VPZ est une entreprise familiale de vapotage qui se trouve à Édimbourg, elle ne s’est pas contentée de rester une petite entreprise. Les progrès de cette entreprise de vente en seulement 6 ans sont époustouflants, VPZ compte plus de 150 magasins implantés partout dans le pays.

D’ailleurs, les propriétaires ne comptent pas s’arrêter là, car le principal but de cette entreprise est de venir en aide à toutes les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Pour y parvenir, VPZ fait en sorte de proposer des produits ainsi que des services clients de qualité.

Désormais, cette entreprise de vapotage peut se vanter de sa réputation mondiale acquise suite aux conseils qu’elle octroie à ses fidèles clients, mais plus encore aux nouveaux.

Sur quoi portait ce fameux sondage ?

Il est plus qu’évident que ce sondage porte sur le vapotage vu qu’il sera fait par VPZ, un grand shop de vape. Ce sondage a été mené durant le premier confinement dû à la pandémie covid-19. Les personnes concernées par ce sondage sont les clients du détaillant VPZ, plus précisément les nouveaux clients. Il s’agit d’un projet qu’ils ont baptisé « Vape Clinic ».

Le but de ce projet est d’aider les fumeurs dans leurs sevrages en faisant recours au vapotage. Cette idée leur est venue à cause du fait qu’il était difficile à beaucoup de fumeurs de faire leur sevrage en restant enfermés chez eux. Les fumeurs ont du mal à rejoindre les spécialistes qui leur servent de soutien dans leur quête pour arrêter le tabac. En plus de cela, le confinement vient mettre son grain de sel dans la difficulté des fumeurs à arrêter. En effet, le stress dû au fait de rester à la maison stimule les envies des consommateurs à consommer davantage. Quelques études ont montré que dans plusieurs pays, la consommation de cigarette a augmenté durant cette période.

Pour mener à bien cette mission d’aider les fumeurs à arrêter, une procédure a été mise sur pied. Cette dernière consiste à ce que chaque nouveau client bénéficie de 30 minutes de séance gratuite avec un spécialiste du vapotage, ces séances vont aider le client à faire le bon choix sur le type de vape, d’e-liquide, mais plus important encore le dosage. Pour eux, les échecs de sevrage par le biais du vapotage sont dus au dispositif, à l’e-liquide et au dosage de nicotine non adéquat.

Ce projet de sevrage ne s’arrête pas uniquement aux conseils, VPZ se lance également sur le suivi de ces clients sur une durée de 4 semaines. Si malencontreusement le sevrage échoue après les conseils ainsi que le suivi de 4 semaines, les matériels non utilisés, y compris les e-liquides, seront tous remboursés. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont motivé les participants vu qu’ils n’avaient rien à perdre.

Il faut avouer que ce projet est un succès, car les résultats du sondage mené auprès des fumeurs ont laissé bouché bée beaucoup de personnes; 85 % ont réussi à arrêter de fumer définitivement. Ce sondage est une preuve supplémentaire que la cigarette électronique est loin d’être nocive surtout par rapport à la cigarette classique.

Articles similaires